Cie Vivre dans le feu

 

La compagnie Vivre dans le feu est créée en 2008.

Elle doit son nom à la poète russe Marina Tsvetaeva à laquelle était consacré le premier spectacle de la compagnie, Les Salamandres dansent…


La vie est une gare, je vais bientôt partir, je ne dirai pas où.
Marina Tsvetaeva



Chaque projet propose une rencontre entre le réel et une langue lyrique comme une entrée vers un monde plus grand, espace d’imaginaire et de poésie. Cette rencontre est sans cesse l’occasion de se reposer la même question : comment faire de sa vie un poème ?

Les spectacles proposent des formes variées : banquets, randonnées spectacles, concerts théâtraux, formes plateau, performances poétiques…
Chaque spectacle déplace les outils du théâtre à la recherche d’un rapport intime et non codifié avec chacun des spectateurs. Les projets s’écrivent pour une poétique de la relation, impliquant le corps, les sensations et la mémoire comme autant de portes d’accès à un espace propre à chacun.

Le travail sur la langue et la musicalité est primordial. Rabelais, Tsvetaeva, Balzac, écrivains voyageurs, écriture d’espace poétique dans le réel, souvent associés à un dialogue avec des compositeurs de musique contemporaine et concrète…, les projets explorent le rythme et un rapport physique et joyeux aux mots.

La compagnie Vivre dans le feu est soutenue par les départements du Territoire-de-Belfort, du Doubs, par la région Bourgogne-Franche-Comté et par la Drac Bourgogne-Franche-Comté


Le feu c’est l’ultra vivant. Le feu est intime et il est universel. Il vit dans nos cœurs. Il vit dans le ciel. Il monte des profondeurs de la substance et s’offre comme un amour. Il redescend dans la matière et se cache, latent, contenu comme la haine et la vengeance. Il brille au Paradis. Il brûle à l’Enfer. Il est douceur et torture. Il peut se contredire.
Gaston Bachelard, La Psychanalyse du feu.

HISTORIQUE

LES ARTISTES

Vivre dans le feu

Siège social : 6, rue Émile Zola

90 000 Belfort