L’Appel de la forêt

 

D’après Jack London
Adaptation et mise en scène Louise Lévêque

Chorégraphie et interprétation Marion David 

Composition musicale Eric Broitmann

40 spectateurs

Durée randonnée spectacle 1h (marche soutenue)

L’Appel de la forêt, c’est une transformation qui crie la vie, la quête de liberté, la quête de soi, de l’ailleurs, de l’absolu, d’un monde poétique.
Buck ne savait pas lire les journaux, il aurait su sinon… Du soleil californien au Klondike, de la douceur à la violence extrême, Buck se transforme.

En demandant à une danseuse d’interpréter ce livre, je souhaite engager les spectateurs dans une expérience corporelle qui sollicite les sensations, la mémoire et l’instinct. Que le corps soit le vecteur d’une interrogation sur sa propre philosophie de l’existence.

Grâce à la danse, nous cherchons à raconter cet être hybride mi-animal, mi-humain, personnage du roman mais aussi double des aspirations de l’auteur, de son propre appel, celui de l’écriture.

La danse et la randonnée nous conduiront à entendre la voix et à voir les traces de ce qui ne parle pas, l’appel, le sauvage.

 

 

Télécharger le dossier

 

Vivre dans le feu

Siège social : 6, rue Émile Zola

90 000 Belfort